INDIETRO / BACK Home Biblioteca Sussidi

ANALECTA BIBLICA [dissertationes] - 229

Yémadjro Fiacre Gilles GAMBADATOUN Connaître le mystère. Connaître la sagesse.
La γνῶσις et l’unité ecclésiale et cosmique en Ep 3,1-13

2020, pp. 340.


Loin d’être une digressio visant à amplifier le ministère apostolique de Paul, ses souffrances et l’appel des Nations à adhérer au Christ et à l’Église, son corps, Ep 3,1-13 représente plutôt le climax argumentatif des ch. 1 – 3 d’Éphésiens. L’indiquent à juste titre les accumulations et répétitions, largement caractéristiques de la lettre. La présente étude focalise sur l’articulation rhétorique de ce climax autour de la connaissance du mystère, d’une part, et de la sagesse, d’autre part. Le «mystère du Christ»notifié à Paul n’est rien d’autre que le mystère de l’union des croyants au Christ (Ep 1,20-23; 2,1-10), et de leur unité entre eux, par et dans le Christ (2,11-22). Sa connaissance par Paul et par les apôtres et prophètes les constitue, respectivement, serviteur de l’Évangile et fondement de l’Église (3,3-7). De même, les Nations, en connaissant ce mystère, à travers l’Évangile, deviennent cohéritières, co-incorporées et coparticipantes de la promesse (vv.6-8). Non seulement une telle connaissance est communiquée à Paul, aux apôtres et prophètes, aux Nations et aux croyants (vv.3-9), mais elle est diffusée également aux principautés et puissances célestes, en tant que «sagesse infinie de Dieu» (v.10). Cette double connaissance du mystère et de la sagesse, développée dans ce texte-climax, est immanquablement décisive pour l’effectivité de l’unité ecclésiale et cosmique en Éphésiens.

Yémadjro Fiacre Gilles Gambadatoun, est prêtre de l’archidioceèse de Cotonou, au Benin. Il y fit ses études des philosophie et de théologie au Grand Séminaire Mgr Louis Parisot de Tchnvédji. Cette monographie est la publication de sa thèse de doctorat, récemment soutenue à l’Institut Biblique Pontifical de Rome.

[ Top ]